La commission Charbonneau - 26 septembre 2012

  • Un enquêteur de la commission, Eric Vecchio, témoigne ce matin. Il aborde le volet construction de l'opération Colisée, menée en 2006, au terme d'une enquête de 5 ans. On présente des vidéos montrant des entrepreneurs en construction se présentant au quartier général du clan Rizzuto. Des bandes audio sont aussi entendues.
  • En résumé : Milioto apporte de l'argent dans un sac, le sépare en sept parts devant Sollecito et Rizzuto père. Sollecito garde deux paquets, les cinq parts de Rizzuto sont remises à Milioto, qui les met dans ses chaussettes.
    par Francois Messier édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 2:20:41 PM
  • Autre vidéo du 5 janvier 2005, montrant Nicolo Milioto et Rizzuto père (complet pâle) dans le bureau du fond au café Consenza. M. Milioto, ex-dirigeant de Mivela Construction, compte de l'argent. Une bande vidéo a permis de comprendre qu'il y avait possiblement 20 000 $. À la fin, les deux hommes mettent de l'argent dans leurs bas.

    par Francois Messier par le biais de mobile 9/26/2012 2:21:26 PM
  • Cinquième vidéo, filmée le 2 février 2005, dans le bureau à l'arrière du Consenza : on voit M. Sollecito entrer dans le bureau, suivi par MM. Milioto et Rizzuto père (un quatrième homme non identifié, viendra plus tard). Pas d'échange d'argent à cette occasion. On donne des explications sur un « évènement » qui n'a pas été identifié.

    par Francois Messier par le biais de mobile édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 2:28:15 PM
  • Sixième vidéo, filmée le 23 mai 2005 : on y voit M. Sollecito et Benjamin Zapia, un homme d'affaires italien. Les deux hommes ont une conversation sur le partage de certains montants. M. Sollecito répète à plusieurs reprises que, selon eux, il faut juste que « l'argent soit séparé en cinq », mais n'en nomme que quatre. C'est le nom d'Arcadi qui n'est pas nommé. M. Zapia est lié à la famille Rizzuto en Italie. Un homme nommé Joseph Zapia a été l'ingénieur en charge des pyramides olympiques. Il a fui en Italie après avoir été accusé dans le dossier du village olympique. Il a été arrêté en Italie dans le financement d'un projet de pont sur le détroit de Messine, dans lequel les Rizzuto avaient investi des sommes énormes, dit Vecchio.
    par Francois Messier édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 2:31:55 PM
  • On entend une bande audio dans laquelle Rocco Sollecito dit en résumé à Benjamin Zapia: « quand ils font quelque chose, ils nous rapportent quelque chose, et on divise en cinq », selon la traduction donnée par Vecchio. Plus loin, on entend : « j'ai une part, Vito a une part, Zio Cola (oncle Nicolo, en référence à Rizzuto père) et Paolo aussi ». L'objet exact de la conversation n'est pas clair. On sait cependant qu'on parle d'un partage de dividendes. M. Zapia dit toujours qu'il ne reçoit rien. Il semble s'en plaindre.
  • Peu importe d'où provient l'argent, il y a toujours un partage des profits en cinq parts. Dans le message précédent, cependant, on n'en nomme que quatre. M. Vecchio croit que c'est vraisemblablement la part d'Arcadi.
  • Une septième vidéo montre M. Milioto et M. Sollecito. Le premier remet de l'argent au second.
    par Francois Messier édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 2:41:12 PM
  • Huitième vidéo, filmée le 2 juin 2005, toujours dans le bureau situé au fond du Consenza : Rizzuto père est dans la salle. Nicolo Milioto entre. Il remet de l'argent à Rocco Sollecito. Milioto remet toujours l'argent à M. Sollecito quand ce dernier est présent. Vecchio croit que c'est une question de hiérarchie dans l'organisation. Sur cette photo : M. Sollecito à gauche, M. Rizzuto debout.

    par Francois Messier par le biais de mobile 9/26/2012 2:45:55 PM
  • Profil de Franceso Catania, propriétaire de F. Catania et associés.

    par Francois Messier par le biais de mobile 9/26/2012 2:48:49 PM
  • Neuvième vidéo: on y voit l'ex-entrepreneur en construction Francesco Catania, surnommé parfois Cicarello par Nicolo Rizzuto. Il n'est plus président de la firme, ayant passé le flambeau à son fils Paolo. Francesco et son frère avaient démarré l'entreprise CatCan, mais ensuite, Francesco a fondé une autre compagnie avec son fils Paolo. Il y a donc CatCan et F. Catania construction. « Les deux fils s'appellent Paolo (c'est le nom du grand-père comme le veut la tradition), ce qui rend l'exercice un peu compliqué », note Vecchio. Un autre Paolo, fils de Tony et non de Francesco, dirige CatCan.
    par Francois Messier édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 2:52:08 PM
  • Autre vidéo, filmée le 4 novembre 2005, au Consenza : on voit MM. Sollecito et Milioto, dans la pièce arrière, avec Rizzuto père. Milioto sort de l'argent, qu'il remet à Sollecito.

    par Francois Messier par le biais de mobile édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 3:36:32 PM
  • On entend maintenant une bande audio. On entend MM. Milioto et Renda. On y dit qu'on organise une fête pour Francesco Catania samedi. Renda dit qu'il en a parlé à Rocco et Rizzuto père, et qu'ils n'iront pas à la fête. Il dit à Milioto qu'il est inutile d'appeler Arcadi, puisqu'il n'ira pas non plus si les autres n'y vont pas.
    par Francois Messier édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 3:42:29 PM
  • Autre bande audio : Joe Sciascia, propriétaire de pépinières Brossard, parle avec Paolo Renda. L'oncle de M. Sciascia était Gerlando Sciascia, dit Geroge from Canada, qui faisait la liaison entre Montréal et New York avant d'être assassiné. Joe Sciascia parle d'un cadeau qui sera fait à M. Catania, une armoire à cigare qui coûte 4500 $ en provenance de Floride. Quinze personnes participent au cadeau. Renda dit qu'il participe et demande à Sciascia d'ajouter les noms des autres têtes dirigeantes du clan, y compris celle de Vito (alors détenu). Ils ne participeront cependant pas à la fête, répète-t-il.
    par Francois Messier édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 3:49:01 PM
  • Photo découverte dans un ordinateur en 2011. M. Vecchio croit que c'est dans les bureaux de F. Catania (qui se trouve à gauche de M. Rizzuto, au fond). En avant, à gauche, M. Borsellino. Le deuxième à partir de la droite est Pasquale Fedele. On ne sait pas quand la photo a été prise.

    par Francois Messier par le biais de mobile édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 3:51:27 PM
  • Autre vidéo, fimée le 8 décembre 2005 au café Consenza: on voit Domenico Arcuri de Construction Mirabeau qui remet une enveloppe à Nick Rizzuto père. Rizzuto remet ensuite de l'argent à Arcuri, qui le dissimule sur lui.

    par Francois Messier par le biais de mobile édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 3:55:43 PM
  • Vidéo du 14 décembre 2005 : On voit Milioto qui remet un sac rempli d'argent à Rocco Sollecito (chemise bleue). Ce dernier remet l'argent dans le tiroir du bureau, avant de sortir. Une autre vidéo, filmée 2 heures plus tard, montre M. Sollecito dans le même bureau en compagnie de Nicolo Rizzuto père. Ce dernier empoche l'argent.

    par Francois Messier par le biais de mobile 9/26/2012 3:57:23 PM
  • La séance reprend avec la présentation d'extraits vidéo de ce que M. Vecchio qualifie de « party de bureau » du Consenza. Les extraits ont été filmés le 24 décembre 2005.
    par Francois Messier édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 6:01:29 PM
  • M. Vecchio confirme que M. Zambito n'avait pas été identifié par la GRC, qui avait placé les caméras. Il ne sait pas si la GRC avait identifié Andreoli. Le procureur Denis Gallant présente un rapport de la GRC montrant qu'il n'avait pas été identifié non plus par la police fédérale.
  • Le commissaire Lachance se permet une digression. Il demande à Me Rochefort et à Me Bégin, qui représentent des associations de constructeurs, de ne pas hésiter à signaler la présence de certains de leurs membres lors du « party de bureau ». Me Bégin dit que ce n'est pas le cas; Me Rochefort précise qu'il représente l'association et non ses membres...
    par Francois Messier édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 6:45:28 PM
  • Une vidéo filmée la même journée montre M. Zambito (en haut) qui remet de l'argent à Nicolo Milioto dans le bureau situé au fond du Consenza le 24 décembre 2005. La GRC croyait au départ qu'il s'agissait de Nicolo Rizzuto (les deux hommes se ressemblent bel et bien). M. Milioto mettra ensuite l'argent dans ses bas. Les deux hommes se donnent l'accolade avant de sortir de la pièce. Après sa sortie, on verra M. Zambito faire la bise à M. Arcadi.

    par Francois Messier par le biais de mobile édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 6:49:21 PM
  • Plus tard, M. Milioto récupère la liasse d'argent que lui avait remise M. Zambito quelques instants plus tôt et la remet à Rocco Sollecito (à droite).

    par Francois Messier par le biais de mobile 9/26/2012 6:57:55 PM
  • De retour dans la salle du milieu du Consenza, on voit Rick Andreoli faire signe à Lino Zambito, qui s'approche, le salue et se mêle à la conversation.
    par Francois Messier édité par Danielle Jazzar 9/26/2012 7:00:47 PM
  • La séance est suspendue pour quelques minutes.
  • La séance reprend. Suite de la présentation de la vidéo du « party de bureau ».
  • Un autre extrait vidéo montre MM. Sollecito (assis), Arcadi (devant lui) et Renda (à droite) dans le bureau situé au fond du Consenza. M. Sollecito sort de son veston une liasse d'argent, qu'il compte devant les deux autres. Chacun empoche une part avant de quitter la pièce.

    par Francois Messier par le biais de mobile 9/26/2012 7:42:38 PM
  • Plusieurs demandes ont été faites à différents corps de police pour identifier d'autres gens sur les vidéos, dit M. Vecchio, mais les enquêteurs de la commission n'ont obtenu aucune réponse. La SQ et le SPVM ont pourtant des experts en la matière. « On continue », puisque les audiences vont perdurer. On essaie de bonifier les informations qu'on peut tirer des vidéos qu'on vous présente aujourd'hui, dit-il.
  • Autre extrait vidéo filmé dans le bureau du fond du Consenza le 24 décembre 2005 : On voit M. Andreoli (debout) avec Paolo Renda. Les deux hommes ont des papiers entre les mains. On ne sait pas ce que c'est. La discussion durera une vingtaine de minutes. Mais il n'y aura pas d'échange d'argent entre les deux hommes.

    par Francois Messier par le biais de mobile 9/26/2012 7:56:02 PM
Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform