Impôts : les réponses à vos questions

  • Comment se traduit l’imposition ou la réduction d’impôt dans l’une ou l’autre des situations : gain ou perte en capital lié à un placement ? Merci.
  • Sonia Desjardins demande : 
    J'ai déjà envoyé ma déclaration d'impôts et reçu l'avis de cotisation, toutefois je me rends compte que j'aurais pu demander des crédits d'impôts Reno-vert pour des dépenses admissibles réalisées en 2017, dois-je faire absolument une demande de redressement ou puis-je simplement reporter ses demandes de crédits à l'an prochain 2018, puisqu'il a été annoncé que ce crédit se poursuivait jusqu'en 2019, bien que les dépenses aient été faite en 2017...  (Je fais ma déclaration via un logiciel par Impôt net). Merci de votre aide.
     
    La réponse :
    Nous vous conseillons de produire un formulaire d’ajustement pour l’année 2017. Effectivement, il est recommandé de réclamer les avantages fiscaux dans l’année auxquels ils se rapportent.
  • Julie demande :
    Comment réduire l'impôt à payer lorsqu'on a un facteur d'équivalence élevé?

      La réponse :

      Nous comprenons que vous ne pouvez pas cotiser à votre REER étant donné votre facteur d’équivalence élevé. Ainsi, nous vous conseillons deux options. 

      La première est l’acquisition d’actions de « Capital régional et coopératif Desjardins » qui donne droit à un crédit d’impôt non remboursable au Québec seulement. Pour l’année d’imposition 2017,  le fonds a fixé un plafond de cotisation maximal de 3000 $. Le crédit d’impôt s’applique au taux de 40 % au prix des actions payés pour des actions, jusqu’à concurrence du montant maximal applicable pour l’année. 

      Je vous invite à consulter ce document pour de plus amples renseignements. 

      La deuxième option est de cotiser hors-REER au Fonds de solidarité FTQ ou au Fondaction. Le montant maximal applicable pour l’année d’imposition de 2017 est de 5000 $. Le Fonds de solidarité FTQ donne droit à un crédit d’impôt non remboursable de 15  %, tant au fédéral qu’au provincial. La Fondaction, quant à elle, donne droit à un crédit d’impôt au fédéral de 15 % et 20 % au provincial. 

      Je vous invite à consulter ce document pour de plus amples renseignements.

    • Louise Therrien demande :
       
      Dans quelles circonstances, les intérêts payés sur un prêt sont-ils admissibles à une réduction d’impôt ?
       
      La réponse : 
       
      Les intérêts payés sur un prêt seront admissibles à une déduction lorsque le prêt aura été utilisé afin de tirer un revenu. 

      Pour être déductibles, les intérêts doivent être payables sur de l’argent emprunté et utilisé en vue de tirer un revenu d’une entreprise ou d’un bien. 

    • Marc demande :
       
      Ma conjointe aura une augmentation ces jours-ci, elle dépassera le 42 704 $ et changera donc de taux d'imposition. Si elle cotise a son REER est ce quelle peut revenir au taux d'imposition précédant?

        La réponse :

        Pour le régime fédéral et provincial, l'imposition est progressive pour les particuliers. On y retrouve différents taux qui augmente à chaque tranche de revenu imposable, mais seulement le revenu qui excède cette tranche sera soumis au taux correspond à la tranche.

        Dans votre situation, votre conjointe sera imposée à un taux marginal combiné de 27,525 % pour les revenus de 42 705 $ et moins. Le revenu excédentaire à 42 705 $ sera imposé à un taux de 32,525 %, donc oui, il est possible de réduire le revenu excédentaire à 42 705 $ en cotisant à son REER.

         
        Elle se retrouvera en dessous du seuil de 42 705 $. Ce faisant le taux utilisé sera uniquement 27,525 %.
      • Mon ado de 17 ans a travaillé l'été dernier.
         
        Est-il plus avantageux financièrement de faire une déclaration de revenu pour elle seulement et une autre pour moi?
         
        Dois-je inclure son revenu dans ma déclaration même si je lui fais une déclaration distincte?
        par Annie édité par Stephane Bordeleau 4/5/2018 8:00:56 PM
      • En plus du travail je suis à l'université. Ma mère me paye mes frais de scolarité, est-ce qu'elle peut prendre le relevé 8 ainsi que le T2202 dans ces impôts? Mon comptable me dit que non car je paie de l'impôt, mais je ne comprends pas pourquoi ?
      • Le revenu total sur mon T4 et le Relevé 1 n'est pas le même. Sur le relevé 1, le montant est plus élevé. En fait la différence est égale à l'addition des cases J et P. Que dois-je faire ?
      • Louiselle demande :
        Mon fils est décédé en 2017 .La prestation de décès de la RRQ de 2500$ est un revenu pour la personne décédée ou pour la personne à qui le chèque a été fait. Est-ce que les frais funéraires sont déductibles. Y a -t-il des frais déductibles suite à un décès?
         
        La réponse : 
          La prestation de décès de la RRQ de 2500 $ est un revenu pour la personne qui a reçu le montant. Malheureusement, les frais liés au décès ne sont pas déductibles dans la déclaration de revenus. Ils sont considérés comme des frais personnels.
        • Pour aider un ami,
          Si cette personne hérite de la maison de sa mère en 2014, il la vend en 2017 en bas du prix de l’évaluation municipale de 2017 et de 2014, a-t-il à déclarer la vente sur l’impôt 2017.
          par Louise Blanchet édité par Stephane Bordeleau 4/5/2018 8:08:58 PM
        • Kathleen Donovan demande :
           
          Y a-t-il de l'impôt à payer sur un héritage en argent? Si oui, comment faire pour l'éviter?
           
          La réponse : 
           
          Lors d’un héritage, l’impôt est payé par la succession du défunt et non par le bénéficiaire de l’héritage en question. Le bénéficiaire d’un héritage n’est donc jamais imposé lors de la réception d’un héritage.
        • Hélène A. demande :
           
          J'aimerais savoir si la réfection de ma toiture en bardeaux d'asphalte est admissible pour le crédit d'impôt Reno-Vert? Si non, y a-t-il un autre crédit?
           
          La réponse :
           
          Ce type de travaux n’est pas admissible au crédit Réno-Vert.

          Pour que les travaux reliés à votre toiture soient admissibles au crédit Réno-Vert, il doit y avoir une forme d’isolation avec des matériaux certifiés. Cette liste est disponible dans la section A1 du site de Revenu Québec.

          Malheureusement, il n’y a pas d’autres crédits disponibles pour la rénovation de votre toit.
        • Laurent demande :
           
          Si je vend ma résidence secondaire quel serait le moyen de minimiser l’impôt?
           
          La réponse :
           
          Une résidence secondaire, que ce soit une maison ou un chalet, est admissible à la déduction pour résidence principale dans la mesure où elle est habitée normalement dans l’année. Par exemple, vous résidez dans votre maison habituelle la semaine et vous vous rendez à votre chalet la fin de semaine. Ainsi vous pourrez désigner la maison comme résidence principale et éviter d'être imposé sur le gain en capital à la vente.

          Par ailleurs, il faut être prudent car une seule résidence peut être désignée par famille annuellement. La désignation de résidence principale s’effectue sur le formulaire T2091.
        • Si je n'ai pas travaillé au Canada en 2017, mais suis arrivé en octobre, dois-je faire une déclaration? Est-ce que j'aurais avantage a le faire?
        • Frédérique  demande :
           
          Je cherche à savoir si je peux inscrire les montants suivants comme déductions dans la section des frais médicaux :
          1. le montant « Prime versée à un régime privé d’assurance-maladie, considérant que c’est inscrit dans mon T4-Relevé 1
          2. Le montant que mon employeur a payé pour ce même régime, considérant que c’est inscrit dans mon T4-Relevé 1
           
          La réponse :
           
          La réponse est différente au niveau fédéral et provincial. D’abord, au fédéral le montant que l’employeur a contribué au régime privé d’assurance-maladie n’est pas considéré comme un avantage imposable, donc uniquement la portion payée par vous-même est déductible.

          Au Québec, la prime d’assurance payée par l’employeur constitue un avantage imposable. Ainsi, tant la portion payée par l’employeur que votre portion payée personnellement est déductible.
        • Louise Therrien demande :
           
          Dans quelle situation de revenu le crédit d’impôt du bouclier fiscal devrait être réclamé par le chef de famille ou par son conjoint ou partagé avec le conjoint ?
           
          La réponse : 
           
          Un particulier peut demander une prestation à l'égard du bouclier fiscal dans sa déclaration de revenus s'il réside au Québec à la fin de l’année et qu’il répond aux critères suivants :
          • ses revenus de travail ont augmenté par rapport à ceux de l'année précédente;  
          • ses prestations fiscales liées à la prime au travail et/ou au crédit d'impôt pour frais de garde d'enfants sont réduites en raison de la hausse de ses revenus de travail.
           
          Le crédit d’impôt bouclier fiscal maximal pour la partie « prime au travail » est de 225 $ par travailleur. Pour la partie « crédit pour frais de garde d’enfants », le bouclier fiscal dépendra du revenu familial, de la composition de la famille, du nombre d’enfants et du montant réel des frais de garde.
        • Alain demande :
           
          Mes Fonds de solidarité de la FTQ ne sont pas enregistrés comme un REER,, Quelles seront mes implications fiscales lorsque je vais les retirer ( les vendre )?
           
          La réponse :
           
          Il arrive par exemple que des actions hors REER au FTQ sont acquises (REER+, donc non enregistré) lorsque par exemple la limite de déduction au titre de REER est atteinte par le contribuable.

          Lorsqu'on se procure des actions hors REER au FTQ, on a droit à des crédits d’impôt non remboursable de 15 % au provincial et au fédéral. Chacun d’eux sont limités à 750 $ par année fiscale, ce qui correspond à l’achat d’actions Fonds de solidarité FTQ de 5000 $. 

          Contrairement à des retraits REER habituels, où la somme totale est imposable, le retrait d’actions hors REER du FTQ sera imposé comme un gain en capital donc seulement 50 % du montant sera imposable.
        • André V. demande :
           
          J'ai des frais médicaux de 14 000 $ (implants dentaires). Comme j'ai emprunté pour cela, est-ce que les frais d'intérêts peuvent être ajoutés au frais médicaux ?
           
          La réponse : 
           
          Non, les intérêts ne font pas partie de la liste des frais médicaux admissibles autant au Canada qu’au Québec.
           
        • Raymond Bourassa demande :
           
          Mon revenu après partage avec ma conjointe s'élève à 50 899 $. Ai-je droit aux crédits pour aidant naturel à une personne prenant soin de son conjoint de 79 ans demeurant dans notre propre maison ?
           
           
          La réponse : 
           
          Plusieurs conditions doivent être rencontrées pour pouvoir bénéficier du crédit pour aidant naturel fédéral :
          1. La personne doit être à votre charge en raison d'une infirmité mentale ou physique.
          2. La personne doit être votre épouse ou conjointe de fait OU la personne est âgée d'au moins 18 ans et est une personne à votre charge.

          Si les conditions s'appliquent à vous, le montant du crédit canadien sera établi avec un calcul. Toutefois, vos revenus de 50 899 $ ne vous permettrait pas d'obtenir ce crédit fédéral.

          Il existe aussi un crédit au Québec pour aidant naturel prenant soin de son conjoint.

          Un particulier peut demander le crédit d'impôt pour aidant naturel lorsqu'il prend soin de son conjoint âgé de 70 ans ou plus et que ce dernier est incapable de vivre seul en raison d'une déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physiques. L'incapacité à vivre seul doit être attestée par un médecin.

          Votre crédit d'impôt au niveau du Québec pour aidant naturel sera de 1007 $ pour l'année d'imposition 2017.

          Pour plus d'informations, je vous invite à consulter le site de la Chaire en fiscalité et en finances publiques.
        • Au Québec, la prime d’assurance payée par l’employeur constitue un avantage imposable. Ainsi, tant la portion payée par l’employeur que votre portion payée personnellement est déductible. Mais où peut-on l'inscrire dans le rapport d'impôt ? À quelle ligne ? Merci.
        • Dans le dernier budget provincial on nous annonçait une réduction de la cotisation au Fonds des Services de Santé , est ce rétroactif à 2017 ou ce sera à partir de 2018 ?????
        • Édouard demande :
           
          Le revenu total sur mon T4 et le Relevé 1 n'est pas le même. Sur le relevé 1, le montant est plus élevé. En fait la différence est égale à l'addition des cases J et P. Que dois-je faire ?
           
          La réponse : 
           
          La différence entre le revenu à la case 14 de votre T4 et la case A de votre relevé 1 correspond bien à l’addition des cases J et P, puisque ces montants sont les primes versées à un régime privé d’assurance maladie. Ils sont imposables seulement au Québec. Vous n’avez donc rien de particulier à faire. Vous devez seulement inscrire ces montants dans votre déclaration tel que mentionné sur votre relevé 1. Ces montants devront être ajoutés à vos frais médicaux, au Québec seulement.
        • Louise Therrien demande :
           
          Comment se traduit l’imposition ou la réduction d’impôt dans l’une ou l’autre des situations : gain ou perte en capital lié à un placement ?
           
          La réponse :
           
          Le gain en capital (prix de vente moins le coût) réalisé lors de la vente d’actions est imposable à 50 %. Ce montant est ajouté à votre revenu et est imposé à un taux marginal maximum de 53 %, selon votre revenu à la fin de votre année d’imposition. La moitié de vos pertes en capital réduiront votre gain en capital réalisé dans l’année courante. S’il y a excédent, elles seront reportées à votre revenu futur. Il est aussi possible de reporter ces pertes sur les 3 années précédentes à la perte réalisée. Il est important de souligner que ces pertes en capital ne peuvent que déduire vos revenus provenant d’un gain en capital.
        • Frédérique  demande :
           
          Le montant payé à mon syndicat apparaît sur mon T4 (ligne 44) et sur mon relevé 1 (case F) puis-je le demander dans la section « déductions professionnelles ».
           
          La réponse :
           
          Au fédéral, les cotisations syndicales donnent effectivement droit à une déduction, c’est-à-dire que le montant des cotisations sera déduit de votre revenu et viendra donc réduire l’impôt à payer. Ce montant est déduit à la ligne 212.
           
          L’économie d’impôt dépend donc directement du revenu du contribuable.
           
          Au provincial, les cotisations versées donneront droit à un crédit d’impôt non remboursable d’un montant équivalent à 10 % de la cotisation. Ce montant se retrouve à la ligne 397.

          Lorsque la déclaration est produite avec un logiciel reconnu, les montants qui apparaissent sur le T4 et sur le relevé 1 sont cependant automatiquement reportés dans les sections respectives lors de l’entrée des relevés.
        • Sébastien demande :
           
          En plus du travail je suis à l'université. Ma mère paye mes frais de scolarité. Est-ce qu'elle peut prendre le relevé 8 ainsi que le T2202 dans ses impôts? Mon comptable me dit que non, car je paie de l'impôt, mais je ne comprends pas pourquoi.
           
          La réponse :
           
          C'est la même chose pour les deux paliers de gouvernement. D’abord, le crédit d’impôt pour les frais de scolarité doit être utilisé pour réduire votre impôt à payer à 0. Lorsque vous n’avez pas utilisé tout votre crédit, vous pouvez choisir de transférer en partie ou en totalité la part du crédit restant à votre mère, jusqu’à un maximum de 5000 $ au fédéral.
        • Pierre-Olivier demande :
           
          Si je n'ai pas travaillé au Canada en 2017, mais suis arrivé en octobre, dois-je faire une déclaration? Est-ce que j'aurais avantage a le faire?
           
          La réponse :
           
          Considérant que vous étiez un non-résident avant octobre 2017 et que vous êtes maintenant un résident canadien, vous serez assujetti à l'impôt au Canada sur votre revenu mondial à compter d'octobre 2017.

          Les avantages de produire une déclaration d'impôt seraient possiblement l'obtention du crédit de TPS et le crédit solidarité.
        • Louise Blanchet  demande : 
           
          Si quelqu'un hérite de la maison de sa mère en 2014 et la vend en 2017 sous le prix de l’évaluation municipale de 2017 et de 2014, a-t-il à déclarer la vente sur l’impôt 2017?
           
          La réponse : 
           
          Il est important de comprendre qu’il existe une différence entre « évaluation municipale » et « juste valeur marchande ». Lors de l’acquisition de la maison en 2014, vous avez été réputé l’avoir acquis à la « juste valeur marchande », puisqu’elle provient d’un héritage.
           
          Si vous la disposer à quelqu’un avec qui vous avez un lien de dépendance, vous devez la disposer à la « juste valeur marchande ». (Exemple : frère, sœur, etc.)
           
          Bref, cette « juste valeur marchande » peut être ou non inférieur aux évaluations municipales, mais il faut garder à l’esprit que malgré ces évaluations municipales, l’important est de transiger à la « juste valeur marchande » avec des personne liées.

          Cependant, si vous disposez à un individu non lié, habituellement le prix convenu entre les partis correspond à la « juste valeur marchande ».

          En conséquence, le prix entendu à la vente de ladite résidence déclenchera un gain ou une perte en capitale qui devra être incluse dans votre déclaration de revenu en 2017.
        • Micheline Roch demande : 
           
          Dans le dernier budget provincial, on nous annonçait une réduction de la cotisation au Fonds des Services de Santé. Est-ce rétroactif à 2017 ou ce sera à partir de 2018?
           
          La réponse :
           
          Le budget indique que le nouveau plan de réduction des taux de cotisation au Fonds des services de santé pour les PME sera mis en œuvre à compter de l’année 2018.
        • Pour les revenus de placement, au nom des 2 conjoints (autant au federal qu'au provincial), le montant imposable des dividendes et des intérêts peut-il être imposé à un seul conjoint plutôt que distribués entre les 2 conjoints (règle de 50%)?
        • Édouard demande :
           
          Au Québec, la prime d’assurance payée par l’employeur constitue un avantage imposable. Ainsi, tant la portion payée par l’employeur que votre portion payée personnellement est déductible. Mais où peut-on l'inscrire dans le rapport d'impôt ? À quelle ligne ?
           
          La réponse : 
           
          Lorsque vous remplirez l’information relativement à votre relevé 1 (relevé d’emploi), la case J de ce relevé indique le montant total que vous et votre employeur avez payé au régime privé d’assurance maladie.
           
          Lorsque vous entrerez la case J de votre relevé 1, le montant se reportera automatiquement à l’Annexe B (à reporter manuellement si vous complétez votre déclaration à la main) et le total des frais médicaux de l’annexe B se transféreront automatiquement à la ligne 381 de votre déclaration d’impôt du Québec, soit la TP-1 (montant total de l’annexe B à reporter à cette même ligne 381 si vous complétez votre déclaration manuellement).
        • Moi et ma fille prévoyons faire l'achat d'un duplex (2 logements) en copropriété indivise (50/50). Moi je suis déjà propriétaire d'une maison et ma fille vit en appartement depuis plus de 5 ans. À l'achat du duplex, ma fille occupera 1 logement tandis que l'autre sera loué. Ma question : ma fille désire "rapper" pour un montant de 25 000$. Est-ce que c'est possible pour elle de rapper même si moi je suis propriétaire. Merci
        • Bonjour. Il y a un montant reporté depuis mes études dans mon avis de cotisation. À quoi sert-il et puis-je m'en servir comme déduction ou remboursement?
        • Annie demande :
           
          Mon ado de 17 ans a travaillé l'été dernier.
           
          Est-il plus avantageux financièrement de faire une déclaration de revenu pour elle seulement, et une autre pour moi?
           
          Dois-je inclure son revenu dans ma déclaration même si je lui fais une déclaration distincte?
           
          La réponse : 
           
          Il ne faut pas inclure les revenus de votre enfant dans votre déclaration. 
           
          Il vous faudrait plutôt produire une déclaration pour votre enfant, même si elle n’a pas d’impôt à payer. Si toutefois de l'impôt à été retenue sur son salaire lors de son travail d’été, elle pourra alors récupérer ce montant. Elle pourra aussi commencer à accumuler des contributions REER qui lui permettront de cotiser à son REER dans le futur.

          Veuillez noter que lorsque votre enfant aura 18 ans, elle sera admissible au crédit solidarité.
           
          Finalement, pour avoir droit au crédit TPS, votre enfant devra avoir produit sa déclaration l’année précédant son 19e anniversaire.
        • Diane demande :
           
          Pour les revenus de placement au nom des 2 conjoints (autant au fédéral qu'au provincial), le montant imposable des dividendes et des intérêts peut-il être imposé à un seul conjoint, plutôt que distribués entre les 2 conjoints (règle de 50%)?
           
          La réponse :
           
          Pour vos revenus de placement, le montant des dividendes et des intérêts est imposé au prorata de l’investissement respectif effectué dans le compte conjoint. Par exemple, si votre conjoint a investi 100 % dans le compte à la fin de l’année, il sera imposé sur la totalité des dividendes et intérêts provenant du véhicule de placement. Généralement, les logiciels d’impôts assument que chacun a investi à 50 % dans le compte et c’est pour cette raison que la plupart du temps les montants imposables sont automatiquement divisés en deux parts égales.
        • Est-ce que les frais pour achat de matériel (plusieurs milliers de dollars) par un étudiant en médecine dentaire peuvent entrer d'une façon ou d'une autre dans la déclaration d'impôt?
          Merci.
        • Si j’ai converti de la cryptomonnaie en dollars canadiens, est-ce que je dois déclarer ces fonds, si oui, comment?
        • Elsa demande :
           
          Il y a un montant reporté depuis mes études dans mon avis de cotisation. À quoi sert-il et puis-je m'en servir comme déduction ou remboursement?
           
          La réponse :
           
          Même si ces montants sont reportés d’années antérieures, ils peuvent être utilisés cette année comme crédit d’impôt pour réduire vos impôts autrement payables.
        • Jacinthe demande :
           
          Moi et ma fille prévoyons faire l'achat d'un duplex (2 logements) en copropriété indivise (50/50). Moi je suis déjà propriétaire d'une maison et ma fille vit en appartement depuis plus de 5 ans. À l'achat du duplex, ma fille occupera 1 logement tandis que l'autre sera loué. Ma question : ma fille désire « rapper » pour un montant de 25 000 $. Est-ce que c'est possible pour elle de « rapper », même si moi je suis propriétaire?
           
          La réponse : 
           
          Si votre fille n’a pas été propriétaire au cours des 5 dernières années, ou si son époux ou conjoint de fait ne l’était pas dans les 5 dernières années, elle pourra profiter du RAP.
           
          Dans ces conditions, elle pourrait profiter du régime d’accession à la propriété indépendamment du fait que vous, madame, soyez propriétaire. 

          N’oubliez pas que votre fille devra rembourser l’entièreté de son retrait sur une période d’au maximum 15 ans.
        • Hafidali demande :
           
          Est-ce que les frais pour achat de matériel (plusieurs milliers de dollars) par un étudiant en médecine dentaire peuvent entrer d'une façon ou d'une autre dans la déclaration d'impôt?
           
          La réponse :
           
          Oui, mais pas en tant que frais de scolarité.
           
          Ces frais peuvent être capitalisés en actifs amortissables lorsqu’un professionnel commence à exploiter une entreprise. C’est donc dire qu’un dentiste pourrait chaque année déduire une partie de ces coûts, et ce, à partir du moment où celui-ci commence à exercer sa profession.
           
          Dans un tel cas, il est très important que les factures reliées aux achats effectués dans le cadre des études soient conservées.
        • Fred  demande :
          Si j’ai converti de la cryptomonnaie en dollars canadiens, dois-je déclarer ces fonds? Si oui, comment?

          La réponse : 

          Dans la mesure où l’échange de la monnaie a déclenché un gain, de l’impôt sera payable sur le gain en capital dégagé lors de la conversion.

          Vous devrez ainsi déclarer celui-ci dans votre déclaration de revenus dans l’année où la transaction a eu lieu.
        • C'est la fin de notre période questions-réponses. Merci à tous pour votre participation!

        Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform