Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:44:00 PM
    Belgique
    20:42 - Le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, plaide aujourd'hui dans un entretien à l'AFP pour un renforcement de la coopération en Europe dns la lutte contre le terrorisme, espérant un "changement de mentalité" après les attentats de Paris. "Il faut que l'on puisse remonter toutes les filières, où qu'elles se trouvent, en France, en Belgique ou ailleurs en Europe, parce qu'on doit pouvoir regarder d'où venaient les auteurs de ces actes terroristes à Paris, et comment démonter les filières existantes", plaide Reynders.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:48:57 PM
    A Toulouse
    20:46 - Quelque 2.500 personnes ont assisté ce soir à une messe catholique en présence des représentants du culte musulman, juif et protestant, en hommage aux victimes des attentats de vendredi à Paris. La cérémonie s'est tenue à partir de 19H00, et pendant plus d'une heure, sous les hautes arcades de la cathédrale Saint-Etienne à Toulouse. "Nous disons ensemble notre réprobation unanime de cette barbarie", a déclaré Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse. Des luminions avaient été allumés en hommage aux victimes, et le retable était éclairé de bleu, blanc et rouge, a constaté une journaliste de l'AFP.

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:48:58 PM
    Molenbeek, "nid" de jihadistes (Twitter)
    Molenbeek, un "nid" de jihadistes, à la consternation de ses habitants https://t.co/KEcZkTIzgZ #AFP pic.twitter.com/HXzMLkv4GT — Agence France-Presse (@afpfr) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:50:14 PM
    Pas d'amalgame
    20:51 - Le secrétaire général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland, appelle aujourd'hui à ne pas faire l'amalgame entre migrants et terroristes, estimant qu'il ne fallait "pas accuser de terrorisme ceux qui le fuient", dans un entretien à l'AFP. "On ne devrait pas mélanger la crise des migrants et la menace terroriste. Le terrorisme était là bien avant. Nous ne devons pas accuser de terrorisme ceux qui le fuient", souligne Jagland. "Les terroristes n'ont pas besoin de réfugiés pour commettre leurs crimes. Ceux qui le croient ont succombé à leur propagande."
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:53:48 PM
    Fermeture de mosquées radicales
    20:55 - Le gouvernement a annoncé la probable fermeture de mosquées radicales après les attentats de vendredi: la mesure pourrait être "très ciblée", selon des experts, pour qui l'essor du salafisme ne signifie pas que les prêches appelant à la violence sont plus nombreux aujourd'hui qu'hier. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé dès dimanche avoir "engagé des démarches" pour dissoudre "des mosquées dans lesquelles des acteurs profèrent la haine". Et le Premier ministre Manuel Valls a confirmé sa détermination à "fermer les mosquées, les associations", qui "s'en prennent aux valeurs de la République".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:57:09 PM

    © AFP/ADRIEN MORLENT
    Des gens à la terrasse de "Chez Gaston", un bar du 11e arrondissement de Paris

    Le Congrès à Versailles (Twitter)
    Le Parlement réuni en Congrès à Versailles, le 16 novembre 2015, 3 jours après les attentats de Paris #etatdurgence pic.twitter.com/MRVALFMzBX — Ministère Intérieur (@Place_Beauvau) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:02:50 PM
    Une douzaine d'Etats refusent les réfugiés syriens
    21:06 - Les Syriens qui espéraient trouver refuge aux Etats-Unis font les frais des attentats de Paris, plusieurs Etats américains républicains refusant désormais de les accueillir, au moment où le président Barack Obama dénonce l'amalgame entre "réfugiés" et "terrorisme". Du Massachusetts au Texas, une douzaine de gouverneurs ont annoncé qu'ils n'accueilleraient plus de réfugiés syriens, par crainte qu'un éventuel terroriste ne se cache parmi eux. 
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:09:41 PM

    © AFP/GLYN KIRK
    Les tennismen français Nicolas Mahut (g) et Pierre-Hugues Herbert (d) avec un logo "Play 4 Paris" (jouer pour Paris) lors de leur match de double à Londres

    Coffee shop
    21:18 - Un bar de Molenbeek qui, selon les médias belges, appartient au Français Brahim Abdeslam, l'un des kamikazes qui s'est fait exploser à Paris vendredi soir, était un "point de consommation de stupéfiant", selon l'arrêté de fermeture placardé sur sa porte. Lors d'un contrôle effectué en août au bar "Les Béguines", qui selon le quotidien L'Echo a été déclaré le 10 mars 2013 par Brahim Abdeslam, la police a constaté une "forte odeur de stupéfiants", indique l'arrêté de police.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:21:25 PM
    "Temps perdu" pour Fillon
    21:21 - "Je voudrais me féliciter de la dignité de la réunion qui a eu lieu à Versailles aujourd'hui, cette dignité a été rendue possible par le discours du président de la République comme par l'attitude des parlementaires", a expliqué l'ancien Premier ministre François Fillon sur France 2. "On a fait une démonstration d'unité nationale, qui montre que la démocratie française est plus forte que la menace. Pour le reste, j'ai envie de dire +Que de temps perdu!+", en évoquant sa proposition de longue date d'une "grande coalition" avec "les Russes, les Iraniens" en Syrie.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:25:40 PM
    Salah Abdeslam exfiltré ?
    21:25 - Salah Abdeslam, soupçonné d'être l'un des huit auteurs des attentats de Paris vendredi, a sans doute été exfiltré après un appel à des complices venus de Belgique, ont indiqué aujourd'hui des sources policière et proche de l'enquête. Les enquêteurs pensent que Salah et son frère Brahim ont pu former l'équipe qui a tiré à la kalachnikov sur des terrasses et des restaurants, y semant la mort et se déplaçant en Seat. Une Seat ayant été vue sur les lieux des fusillades à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Salah Abdeslam aurait appelé des connaissances en Belgique.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:29:36 PM

    © AFP/V. Breschi / L. Saubadu / G. Han, afp/gil/sim/sc
    Les zones de contrôle du groupe EI en Syrie

    Minute de silence à l'ONU
    21:32 - Le Conseil de sécurité de l'ONU a observé aujourd'hui une minute de silence au début de sa séance, en hommage aux victimes des attentats de Paris revendiqués par le groupe Etat islamique qui ont fait 129 morts et des centaines de blessés.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:34:41 PM
    "La vie continue"
    21:36 - "La vie continue": la phrase revient comme un leitmotiv dans les conversations des spectateurs venus ce soir au concert à la Philharmonie de Paris, première grande salle de spectacles à rouvrir ses portes après les attentats de vendredi. Plusieurs milliers de personnes assistaient ce soir à deux concerts, l'un organisé au profit d'Emmaüs dans la plus grande salle classique de Paris (2.400 places), la Philharmonie 1, et l'autre de l'ensemble Pygmalion dans la salle plus petite (900 places) de la Philharmonie 2, ou ancienne Cité de la Musique.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:36:51 PM
    Meilleure coopération européenne
    21:45 - "Cela fait déjà plusieurs années que je plaide, dans l'Union européenne ou au sein de l'Otan, pour que l'on échange de plus en plus de renseignements entre services. J'espère qu'après tous ces attentats, ces drames, il y aura un changement de mentalité", a souhaité Didier Reynders, vice-Premier ministre belge auprès de l'AFP. "Malheureusement très souvent, on le sait, l'Europe progresse à coup de crises. Quand il n'y a pas un drame, quand il n'y a pas une crise, on a tendance à hésiter à franchir des pas de plus dans la construction européenne. Le contrôle des frontières extérieures, l'échange d'informations, y compris d'informations sensibles entre pays, ça doit se faire de plus en plus en Europe". 
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:47:51 PM
    Hunger Games
    21:57 - Les vedettes de la série de films à succès "Hunger Games", dont l'épisode 2 a été partiellement tourné à Paris, vont garder le silence à l'avant-première de Los Angeles ce soir et la diffusion de deux épisodes de séries télé a été annulée, par respect pour les victimes des attentats de Paris. Parallèlement, la chaîne CBS a annoncé qu'elle n'allait pas diffuser lundi des épisodes de "Supergirl" et "NCIS: LA" car leurs intrigues ressemblent trop aux attentats survenus à Paris.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:59:49 PM
    L'exécutif veut créer "un régime civil d'état de crise"
    22:23 - L'exécutif va soumettre au Parlement une révision de la Constitution pour créer "un régime civil d'état de crise", indique à l'AFP une source gouvernementale.Cette révision constitutionnelle annoncée devant le Congrès à Versailles par François Hollande "créera un régime civil d’état de crise,  permettant de mettre en œuvre des mesures exceptionnelles, n’apportant à l’exercice des libertés publiques que les restrictions strictement nécessaires à la garantie de la sécurité nationale", a-t-on précisé. "Ces mesures doivent être adaptées aux caractéristiques particulières de la menace terroriste, en particulier à sa durée" et "pourront aller au-delà de ce que prévoit actuellement la loi de 1955" sur l'état d'urgence.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 9:27:27 PM
    Les Français revenant de Syrie pourront être "assignés à résidence"
    22:30 - L'exécutif veut que les Français revenant de Syrie ou d'Irak puissent se voir imposer "des conditions de surveillance draconiennes à leur retour", comme une "assignation à résidence", indique à l'AFP une source gouvernementale. Le gouvernement veut que ces Français, potentiellement impliqués dans "des filières jihadistes syro-irakiennes", soient de toute façon soumis au préalable à un "visa de retour" pour revenir sur le sol national, a-t-on précisé en soulignant que "créer ce dispositif et ces obligations suppose en partie une révision de la Constitution".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 9:34:56 PM
    FIN DU DIRECT
    22:39 - - Après le choc, la riposte: contre "le terrorisme de guerre" qui a ensanglanté Paris, François Hollande a promis lundi devant le Congrès réuni à Versailles de "détruire" l'organisation jihadiste État islamique (EI).
    - Le chef de l'Etat veut faire réviser la Constitution pour pouvoir prendre des mesures exceptionnelles sans recourir à l'état d'urgence décrété vendredi soir dans la foulée des attaques.
    - Il a annoncé des effectifs supplémentaires dans les forces de l'ordre et la justice et envisagé la création d'une "garde nationale" de réservistes.
    - Sur le front extérieur, Paris a bombardé dimanche le fief de l'EI à Raqa, dans le nord de la Syrie. La France poursuivra "ces frappes au cours des semaines à venir", a martelé le président.
    - Sur le terrain, l'enquête s'est accélérée, notamment du côté des ramifications belges. Deux suspects ont été inculpés à Bruxelles pour "attentat terroriste", mais une vaste opération policière dans le quartier bruxellois de Molenbeek n'a pas permis d'appréhender un suspect-clé des attaques, Salah Abdeslam, toujours traqué.
    - Les enquêteurs ont dans leur viseur un jihadiste belge qui vivrait en Syrie, Abdelhamid Abaaoud, dont ils n'excluent pas qu'il soit "l'inspirateur" des attentats du 13 novembre, les plus sanglants de l'histoire du pays avec 129 morts et 352 blessés près du Stade de France, dans la salle du Bataclan et dans plusieurs bars et restaurants de la capitale. FIN DU DIRECT

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 9:50:16 PM

    © AFP/STEPHANE DE SAKUTIN
    Le président François Hollande devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles

Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform