Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT

    La musique contre la terreur. Place de la République. #AttentatsParis @RadioCanadaInfo

    COP maintenue
    16:48 - Hollande: la COP21 sera non seulement maintenue mais un "moment d'espérance et de solidarité".

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 3:51:34 PM
    Fin du discours
    16:45 - Fin du discours de Hollande au Congrès. Il est longuement applaudit par tous les parlementaires.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 3:52:33 PM
    Nationalité
    16:46 - François Hollande annonce une modification des conditions de déchéance de nationalité possible pour les binationaux
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 3:52:34 PM
    "Surcroît de dépenses"
    16:50 - Sur les déficits, Hollande "assume" un "surcroît de dépenses" car "le pacte de sécurité l'emporte sur le pacte de stabilité".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 3:52:34 PM

    © AP/AFP/MICHEL EULER
    François Hollande arrive au Congrès de Versailles

    Marseillaise
    16:52 - Congrès à Versailles: les parlementaires et le président Hollande entonnent la Marseillaise.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 3:54:15 PM
    Son père était parti en Syrie pour tenter de le faire revenir - Samy Amimour, un des assaillants du Bataclan https://t.co/zFDYrvEbwa #AFP — Pauline Froissart (@pfroissart) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 3:57:01 PM
    "Garde nationale"
    16:48 - "J'ai décidé qu'il n'y aurait aucune réduction d'effectifs dans la Défense jusqu'en 2019", a annoncé le président François Hollande. Il envisage par ailleurs la création d'une "garde nationale" formée de réservistes.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:05:46 PM
    Le joueur des Bleus Diarra endeuillé (Twitter)
    Angleterre-France: Diarra, sentinelle endeuillée mais debout https://t.co/Xg20CNJCIG #AFP pic.twitter.com/tkxyJaoU1L — Agence France-Presse (@afpfr) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:05:49 PM
    Disneyland reste fermé
    17:04 - Le parc d'attractions Disneyland Paris, situé à Marne-la-Vallée, à l'est de Paris, reste fermé jusqu'à mardi soir et rouvrira mercredi matin, en solidarité aux victimes des attentats de vendredi. Cette fermeture de quatre jours est une première pour le parc d'attractions ouvert depuis 1992.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:08:48 PM
    Apologie
    17:13 - Un Marseillais de 23 ans, qui avait crié à plusieurs reprises "Allah akbar" en mimant l'égorgement à l'adresse d'un groupe de policiers samedi, a été condamné aujourd'hui à un an de prison ferme. Une peine conforme aux réquisitions du représentant du parquet, Max Gazan, qui a expliqué quelques minutes plus tôt que la phrase "Dieu est grand" en arabe, utilisée par les terroristes vendredi à Paris "avant de commettre leurs crimes" et associée au geste de l'égorgement, entrait dans "le champ de l'apologie du terrorisme".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:16:36 PM
    Louvre
    17:19 - "Ne pas venir, c'est donner raison aux terroristes": trois jours après les attentats qui ont ensanglanté Paris, Le Louvre, musée le plus fréquenté du monde, a rouvert ses portes aujourd'hui et les visiteurs affluent déjà, refusant de se laisser gagner par la peur. "Le risque est partout aujourd'hui, ce qui est arrivé vendredi à Paris peut survenir n'importe où, n'importe quand, alors on ne va pas vivre dans la crainte", déclare à l'AFP Oscar Parra, un touriste mexicain.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:24:31 PM
    Révision
    17:24 - Christian Jacob, président du groupe Les Républicains à l'Assemblée, estime que "rien ne semble justifier" une révision de la Constitution, comme le souhaite François Hollande.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:27:43 PM
    © Assemblee Nationale/AFP/fd, Emmanuel Defouloy
    Hollande: la France n'est pas dans "une guerre de civilisation"
    Vidéo: "guerre de civilisation"

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:29:09 PM
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:29:29 PM
    "Discours sans puissance" (twitter)
    #CongresVersailles Bonne volonté de @fhollande mais discours sans puissance et mesures pas à la hauteur de la gravité de la situation Triste — Dominique Bussereau (@Dbussereau) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:32:48 PM
    Cuba
    17:33 - A Cuba, une minute de silence a été observée aujourd'hui à l'ambassade de France vers 12H00 locales (17H00 GMT) et un registre de condoléances a été mis à disposition du public jusqu'à mardi. Hier, les participants du marathon de La Havane avaient également observé, avant le départ, une minute de silence en l'honneur des victimes des attentats de Paris. A Cuba, les médias d'Etat proposent depuis vendredi une couverture très réduite des évènements de Paris. Côté autorités, aucune déclaration n'a été faite à l'exception d'un bref message de condoléances du président Raul Castro lu à l'antenne de la TV nationale vendredi soir.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:35:46 PM
    RATP
    17:37 - Des syndicats de la RATP-Bus ont déploré aujourd'hui des "dysfonctionnements" dans l'information des chauffeurs et la gestion des bus vendredi soir au moment des attentats. L'Unsa RATP-Bus évoque des "dysfonctionnements" internes, dont "l'absence de soutien du département (bus) envers les collègues roulant dans le secteur des attentats en ne les soustrayant pas du danger. Au contraire de nos collègues du contrôle et métro RER, où dans l'ensemble le nécessaire a été fait". Selon Cyrille Brown (CGT-Bus), "beaucoup de machinistes ont été laissés dans l'inconnu, l'angoisse. Ils n'ont été informés de ce qui se passait que par des sources non officielles ou ont reçu des informations contradictoires". Interrogée par l'AFP, la RATP affirme "avoir tout fait pour partager l'information dont elle disposait, au gré des événements". "Tous les bus qui passaient dans les 10e et 11e arrondissements ont été déviés et les Noctiliens n'ont pas circulé dans Paris", précise un porte-parole.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:42:11 PM
    Rue Timbaud
    17:41 - Tout près du lieu des attentats de vendredi soir, rue Jean-Pierre Timbaud, une rue multiculturelle du 11e arrondissement où voisinent bars branchés, mosquée, et école catholique au milieu des magasins vendant hijabs, corans et tapis de prières, "on se sent un peu en première ligne" après les attentats, dit à l'AFP le directeur du centre culturel la Maison des Metallos, Philippe Mourrat, qui a décidé de rouvrir ses portes ce soir pour un débat sur les réfugiés en présence du romancier Laurent Gaudet. "C'est dur", dit Mourrat.  "On rouvre de façon déterminée, car on ne veut pas céder aux pressions des fanatiques".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:44:01 PM
    "Discours fort" pour Martin Schulz, président du Parlement européen
    Un discours fort, une ligne sans concession de @fhollande. L'Europe est aux côtés de la France #Versailles pic.twitter.com/ylJbcuWkyQ — EP President (@EP_President) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:44:02 PM

    © AFP/ERIC FEFERBERG
    Le président François Hollande devant le Parlement à Versailles

    La Tour Eiffel rouvre
    17:51 - La Tour Eiffel, fermée depuis les attentats de vendredi, a rouvert lundi et sera illuminée aux couleurs tricolores bleu-blanc-rouge de la tombée de la nuit à 01H00 jusqu'à mercredi inclus, a annoncé la Société d'exploitation de Tour Eiffel.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:52:41 PM
    Mélenchon
    17:50 - Jean-Luc Mélenchon, a dénoncé la "sidérante contribution à l'imaginaire sécuritaire" du président François Hollande dans son discours devant le Parlement. Le porte-voix du Parti de gauche a néanmoins salué l'"heureuse volte-face" du président sur la Syrie, Hollande ayant annoncé qu'il allait demander la réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies, afin de constituer une coalition internationale contre l'Etat islamique. Il a cependant critiqué la "sidérante contribution à l'imaginaire sécuritaire sur la nationalité, les migrants et la délinquance antichambre du terrorisme".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:55:52 PM
    Sophie, rescapé du Bataclan (Twitter)
    La 2nde opération s'est bien passée. La transformation en Wonder Woman suit tranquillement son cours. Tremblez mécréants ! — Sophie. (@SoParra) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 4:59:28 PM

    © AFP/
    La Tour Eiffel aux couleurs bleu-blanc-rouge lundi soir

    Arrestation
    18:12 - Un Algérien a été interpellé samedi dans un foyer de réfugiés en Allemagne après avoir affirmé en début de semaine dernière que des attentats allaient avoir lieu à Paris. "Il aurait, dimanche ou lundi de la semaine dernière, déclaré à d'autres réfugiés que quatre jours plus tard une bombe ou des bombes allaient exploser à Paris", a indiqué à l'AFP Werner Wolff, porte-parole du Parquet de la ville de Arsnberg (ouest de l'Allemagne). Le procureur vérifie si cet homme de 39 ans s'est rendu coupable "de non dénonciation de crime" et s'il avait connaissance des attaques qui ont ensanglanté Paris vendredi ou s'il cherchait "à se rendre intéressant".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 5:15:20 PM

    5 000 postes de policiers et de gendarmes et 1000 douaniers seront créés en France. @RadioCanadaInfo http://pbs.twimg.com/media/CT8woj0WUAEepNk.jpg

    Salah Abdeslam
    18:20 - Mohamed Abdeslam, frère de Salah, l'homme qui fait l'objet d'un appel à témoins, ignore où est son frère (médias)
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 5:21:27 PM
    Bayrou
    18:18 - François Bayrou, président du MoDem, juge que François Hollande a été "à la hauteur" devant le Congrès.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 5:23:47 PM
    Minute de silence braquée
    18:23 - Un homme a braqué un bar-tabac à Manosque (Alpes-de Hautes-Provence) et est reparti avec un butin estimé à une centaine d'euros aujourd'hui, pendant la minute de silence observée en hommage aux victimes des attentats de Paris. Un homme est entré dans l'établissement en dissimulant son visage et son nez avec son sweat-shirt. "Le malfaiteur s'est fait remettre le contenu de la caisse après avoir menacé avec une arme automatique l'employée qui n'a pas été blessée", explique une source proche de l'enquête.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 5:25:30 PM
    Marché de Noël
    18:25 - La municipalité de Strasbourg annoncera d'ici à la fin de la semaine si, en raison du contexte lié aux attentats, elle maintient son célèbre marché de Noël, où deux millions de visiteurs sont attendus à partir du 27 novembre. "Notre objectif, c'est de réunir les conditions qui permettent d'organiser le marché de Noël dans de bonnes conditions de sécurité", a dit à l'AFP Alain Fontanel, premier adjoint. "Nous ne sommes informés d'aucune menace spécifique, mais il faut garantir la sécurité. Nous prendrons une décision définitive avant la fin de la semaine".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 5:29:00 PM
    Samy Amimour
    17:57 - Originaire Drancy, Samy Amimour, 28 ans, était parti il y a deux ans s'installer en Syrie d'où son père avait tenté de l'exfiltrer: il est finalement rentré pour commettre le carnage du Bataclan. La vie d'Amimour a basculé le 15 octobre 2012 lorsque des agents des services de renseignement cagoulés et armés "défoncent la porte" de l'appartement de cette famille modeste. Soupçonné de vouloir partir au Yémen, il est mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste" et placé sous contrôle judiciaire. Sa mère et son père en sont persuadés: c'est cette interpellation "traumatisante", sous les yeux de ses parents "menottés dos à dos" et de sa jeune sœur, qui a "motivé son départ". "Quand ils l'ont ramené à la maison, il m'a dit "papa, j'ai rien fait". Il allait sur des sites islamistes. C'est pas interdit", affirme son père à l'AFP. En septembre 2013, Samy part en Syrie, en violation de son contrôle judiciaire. Un mandat d'arrêt international est délivré contre lui. Mi-octobre, son père se préparait à un ultime voyage pour récupérer son fils, finalement rentré sans les prévenir pour commettre les attentats les plus meurtriers de l'histoire de France.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 5:36:43 PM
    Anonymous
    18:32 - Le groupe de piratage informatique des Anonymous annonce son intention de "traquer" les membres des groupes terroristes responsables des attentats de Paris et de faire "le nécessaire pour mettre fin à leurs agissements". "Lors des attentats de Charlie Hebdo, nous avions déjà exprimé notre volonté de neutraliser quiconque voudrait s'attaquer à nos libertés fondamentales. Nous réitérons ici cette volonté à la suite de cette tragédie", assure ce groupe anonyme de hackers. Il appelle ses membres à se mobiliser pour "se battre" et "pour lutter ensemble, contre la tyrannie et l'obscurantisme".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 5:36:43 PM

    © AFP/STEPHANE DE SAKUTIN
    François Hollande lors de son discours au Congrès à Versailles aujourd'hui

    Hymne à la joie
    L'hymne à la joie interprétée à l'instant sur la place des arts de Montréal. #AFP #ParisAttacks pic.twitter.com/9CQgprt01r — Clément Sabourin (@clementsabourin) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 5:45:04 PM
    Le Pen salue Hollande
    18:42 - La présidente du Front national Marine Le Pen salue dans un communiqué des "bonnes inflexions" de François Hollande sur "l'évolution de nos rapports diplomatiques avec la Russie", "la déchéance de nationalité", "la reconstitution des effectifs de police et de gendarmerie", "le gel (des réductions) d'effectifs militaires" mais celles-ci ont été "ternies par d'autres lacunes énormes", concernant notamment, selon elle, les "frontières européennes" et non nationales et le "combat contre l'islamisme".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 5:45:05 PM

    © AFP/ALAIN JOCARD
    La Tour Eiffel illuminée en bleu-blanc-rouge lundi soir après les attentats de Paris

    Bruxelles en bleu-blanc-rouge (Twitter)
    Attaques à Paris : Bruxelles aux couleurs de la France pic.twitter.com/lFVp0XJK71 — Virginie Grognou (@virginieafp) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:04:45 PM
    Schengen
    19:01 - "On a un souci de contrôle aux frontières Schengen, et un gros", assure à l'AFP Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement de sécurité à la DGSE. "Son arrivée (celle de Samy Amimour, NDLR) aurait dû provoquer la levée d'un drapeau rouge. Mais ces gars maîtrisent bien les techniques d'entrée et de sortie de Schengen, pour l'avoir beaucoup pratiqué."
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:11:20 PM
    Hommage céleste
    19:08 - Près d'une heure après la minute de silence, le ciel lyonnais, d'un bleu pur aujourd'hui, s'est transformé en hommage céleste aux victimes. Un mystérieux pilote a dessiné le symbole "Peace for Paris". Après quelques recherches, il s'agissait du fondateur de la start-up Oui'up, spécialisée dans le skywriting. "J'avais déjà fait ça pour Charlie. Je me suis demandé ce que j'allais dessiner et j'ai choisi ce signe peace + Paris. Les gens ont besoin d'être soulagés par rapport à tout ce qu'on voit dans les médias", explique à l'AFP Walter Dintinger. "Je voulais écrire LIBRES aussi mais c'était pas facile".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:14:18 PM
    Rencontre Hollande-Kerry
    19:17 - François Hollande va rencontrer John Kerry, secrétaire d'Etat américain, demain matin à l'Elysée
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:19:36 PM
    Vols maintenus
    19:21 - Les grandes compagnies aériennes américaines American Airlines et Delta ont indiqué aujourd'hui à l'AFP maintenir leurs vols au départ et à destination de Paris, après les attentats terroristes qui ont endeuillé la capitale française.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:22:40 PM
    Médias plus prudents
    19:26 - Malgré les scènes d'horreur et la pression du direct, les médias ont couvert globalement de manière plus prudente les attentats de Paris, selon le CSA, qui n'a épinglé pour l'instant aucune dérive, contrairement à ce qui s'était passé lors des attaques de janvier. "On a l'impression qu'il y a eu une auto-régulation de la part des diffuseurs de façon générale, il y a même eu des précautions à l'antenne en disant 'nous avons l'information mais nous ne la donnerons pas'", indique à l'AFP un porte-parole du Conseil supérieur de l'audiovisuel.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:27:31 PM
    Premiers sur place
    19:31 - Un commissaire de la brigade anticriminalité de Paris et son chauffeur ont été les premiers à pénétrer dans le Bataclan, lors de la prise d'otages de vendredi, réussissant à abattre un des jihadistes, a expliqué sur France Inter Céline Berthon, secrétaire générale adjointe du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN). "Des personnels tous deux extrêmement expérimentés et qui, dans les conditions où ils ont pu, ont fait usage de leur armes et ont touché un des assaillant, en tuant un", a-t-elle raconté. "Malheureusement dans l'état où ils se trouvaient, primo-intervenants, avec une arme de poing, uniquement munis de leur gilet pare-balle traditionnel, ils ne pouvaient pas rester en s'exposant davantage. Le risque était qu'ils soient malheureusement victimes en n'étant pas plus efficaces."
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:32:37 PM

    © AFP/JOEL SAGET
    Des soldats français devant la basilique du Sacré-Coeur aujourd'hui

    Hommage (Twitter)
    [INSTANTANE] Message de soutien avant le match de double des Français Mahut-Herbert au Masters à Londres #AFP pic.twitter.com/ipYNBAHvq2 — AFP Sports (@AFPSport) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:39:05 PM
    © AFP/Emmanuelle Baillon, Farid Addala
    Les bombardements à Raqqa, "légitime défense", selon Fabius
    Vidéo: "légitime défense"

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:49:03 PM
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:49:27 PM
    Deschamps n'oublie pas
    19:51 - "Nous avons deux joueurs qui sont plus touchés mais différemment. Pour Antoine Griezmann, les circonstances sont heureuses. Dans son cas, c'est un soulagement, le bonheur et le plaisir d'avoir pu garder auprès de lui sa soeur, qui était présente durant le spectacle au Bataclan. Lass (Diarra, NDLR) est lui touché dans sa chair par rapport à une personne qui lui est très proche. Lass a tenu à rester parmi nous et il tient à ces valeurs d'unité, de solidarité. Sa présence parmi nous est rassurante", a expliqué le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps avant le match amical des Bleus face à l'Angleterre mardi. "Même si on était ensemble à Clairefontaine, on n'était pas coupé du monde. On a suivi chacun d'entre nous les nouvelles désastreuses qui étaient communiquées. J'ai fait en sorte de discuter. Les joueurs ont aussi discuté entre eux. On ne peut pas oublier, on a eu deux jours pour évacuer cette immense tristesse. Aujourd'hui, on est là et notre énergie doit être focalisée sur la préparation de ce match avec le plus de dignité et de sobriété possible."
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:52:50 PM
    © Assemblee Nationale/AFP/MC
    Hollande: le Parlement sera saisi pour prolonger l'état d'urgence
    Vidéo: le Parlement saisi pour prolonger l'état d'urgence

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:56:04 PM
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 6:56:30 PM
    Carte des opérations policières (Twitter)
    Carte des opérations policières après les attentats #AFP pic.twitter.com/j2is29dBQK — Agence France-Presse (@afpfr) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:03:48 PM
    Hommage à République (Twitter)
    Place de la République pic.twitter.com/RRhSz18SHa — Paul Gypteau (@paulgypteau) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:07:14 PM
    A Marseille
    20:06 - Deux mille personnes, selon la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, se sont recueillies ce soir sur le Vieux-Port de Marseille en hommage aux victimes des attentats de Paris, affichant des messages de solidarité, de fraternité et de paix.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:09:16 PM
    Transports
    20:11 - Trains, avions, métros: la question de la sécurité dans les transports est de nouveau posée après les attentats de vendredi à Paris, et alors que les dispositifs avaient déjà atteint un niveau de surveillance maximal depuis les tueries de janvier. Les contrôles ont ainsi été renforcés dans les aéroports, notamment à Paris-Orly et Roissy-Charles de Gaulle, où plus de 5.000 sous-traitants, personnels Aéroports de Paris, policiers et gendarmes sont mobilisés. 
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:14:43 PM
    A New York (Twitter)
    Rassemblement au Memorial du 11 Septembre à New York. #solidarité avec #Paris. #AFP pic.twitter.com/RC8fGaHp6z — Brigitte Dusseau (@BrigitteDusseau) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:14:43 PM
    "Plan blanc" levé
    20:17 - L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) lève le "plan blanc" de mobilisation maximale déclenché après les attentats dans la capitale. "Depuis 17H00 ce jour (lundi), compte tenu de la confirmation de la bonne prise en charge des patients, le directeur général (Martin Hirsch, NDLR) a levé le plan blanc déclenché le 13 novembre à 22H30 dans les 39 établissements de l'AP-HP", ont indiqué les hôpitaux dans un communiqué.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:17:58 PM
    Soeur
    20:20 - La petite sœur de l'un des kamikazes du Bataclan, Omar Ismaïl Mostefai, qui avait été placée en garde à vue avec six autres membres de sa famille, a été relâchée ce soir. La jeune fille, 15 ans, était interrogée par les enquêteurs depuis samedi. Les gardes à vue se poursuivaient pour les six autres proches de Mostefai, dont son père, l'un de ses frères et la femme de ce dernier.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:22:35 PM
    Hommage à Washington (Twitter)
    Les drapeaux américains en berne jusqu'à jeudi après les attentats de Paris, ici devant le Washington Monument #AFP pic.twitter.com/3b5cFZvBwy — AFP USA (@AFPusa) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:25:22 PM
    Pegida
    20:24 - Une dizaine de milliers de sympathisants du mouvement populiste et islamophobe allemand Pegida ont manifesté lundi soir à Dresde (est), accusant l'afflux de migrants en Europe d'être responsable des attentats qui ont ensanglanté Paris. "Ces attentats ne viennent pas de nulle part, ils sont le résultat d'une politique d'immigration de gens n'ayant pas du tout les mêmes valeurs", a clamé l'un des responsables du mouvement Siegfried Däbritz, sous les clameurs de la foule hurlant "Merkel doit partir!".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:27:18 PM
    Hoax (Twitter)
    Des Hoax de ce type circulent en ce moment par SMS ou par mail. Soyez attentifs, vérifiez l'information #hoaxbuster pic.twitter.com/wqbf8HoHwI — Ministère Intérieur (@Place_Beauvau) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:29:30 PM
    Kerry à Paris
    20:29 - Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est à Paris, en signe de la "relation forte" entre les Etats-Unis et la France.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:31:14 PM

    © AFP/JUSTIN TALLIS
    Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps recevant des fleurs de la presse anglaise à Londres avant le match amical des Bleus face à l'Angleterre

    © AFP/Hassan Ayadi
    Attentats: la Tour Eiffel s'illumine aux couleurs du drapeau
    Vidéo: la Tour Eiffel en bleu-blanc-rouge

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:34:45 PM
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:35:04 PM
    Sept femmes arrêtées en Tunisie
    20:35 - Sept femmes accusées de faire la propagande de l'organisation Etat islamique (EI) ont été arrêtées en Tunisie, où le groupe extrémiste a revendiqué deux attentats sanglants cette année, a annoncé aujourd'hui le ministère de l'Intérieur. Les sept femmes "ont reconnu être actives au sein de l'aile médiatique de l'organisation terroriste Jund al-Khilafa et avoir été recommandées auprès du terroriste Abou Qaaqaa par l'une de leurs" connaissances, selon le communiqué. Elles ont aussi avoué, toujours d'après le texte, "avoir incité au terrorisme à travers leurs pages (sur internet) et avoir exprimé leur joie après les attentats terroristes qui se sont produits dans notre pays".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:40:07 PM
    © AFP/Paul Gypteau, Océane Labalette, Laurence de Suremain
    Attentats de Paris: le père d'une victime devant le Bataclan
    Vidéo: le père d'une victime au Bataclan

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:43:40 PM
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:44:00 PM
    Belgique
    20:42 - Le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders, plaide aujourd'hui dans un entretien à l'AFP pour un renforcement de la coopération en Europe dns la lutte contre le terrorisme, espérant un "changement de mentalité" après les attentats de Paris. "Il faut que l'on puisse remonter toutes les filières, où qu'elles se trouvent, en France, en Belgique ou ailleurs en Europe, parce qu'on doit pouvoir regarder d'où venaient les auteurs de ces actes terroristes à Paris, et comment démonter les filières existantes", plaide Reynders.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:48:57 PM
    A Toulouse
    20:46 - Quelque 2.500 personnes ont assisté ce soir à une messe catholique en présence des représentants du culte musulman, juif et protestant, en hommage aux victimes des attentats de vendredi à Paris. La cérémonie s'est tenue à partir de 19H00, et pendant plus d'une heure, sous les hautes arcades de la cathédrale Saint-Etienne à Toulouse. "Nous disons ensemble notre réprobation unanime de cette barbarie", a déclaré Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse. Des luminions avaient été allumés en hommage aux victimes, et le retable était éclairé de bleu, blanc et rouge, a constaté une journaliste de l'AFP.

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:48:58 PM
    Molenbeek, "nid" de jihadistes (Twitter)
    Molenbeek, un "nid" de jihadistes, à la consternation de ses habitants https://t.co/KEcZkTIzgZ #AFP pic.twitter.com/HXzMLkv4GT — Agence France-Presse (@afpfr) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:50:14 PM
    Pas d'amalgame
    20:51 - Le secrétaire général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland, appelle aujourd'hui à ne pas faire l'amalgame entre migrants et terroristes, estimant qu'il ne fallait "pas accuser de terrorisme ceux qui le fuient", dans un entretien à l'AFP. "On ne devrait pas mélanger la crise des migrants et la menace terroriste. Le terrorisme était là bien avant. Nous ne devons pas accuser de terrorisme ceux qui le fuient", souligne Jagland. "Les terroristes n'ont pas besoin de réfugiés pour commettre leurs crimes. Ceux qui le croient ont succombé à leur propagande."
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:53:48 PM
    Fermeture de mosquées radicales
    20:55 - Le gouvernement a annoncé la probable fermeture de mosquées radicales après les attentats de vendredi: la mesure pourrait être "très ciblée", selon des experts, pour qui l'essor du salafisme ne signifie pas que les prêches appelant à la violence sont plus nombreux aujourd'hui qu'hier. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé dès dimanche avoir "engagé des démarches" pour dissoudre "des mosquées dans lesquelles des acteurs profèrent la haine". Et le Premier ministre Manuel Valls a confirmé sa détermination à "fermer les mosquées, les associations", qui "s'en prennent aux valeurs de la République".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 7:57:09 PM

    © AFP/ADRIEN MORLENT
    Des gens à la terrasse de "Chez Gaston", un bar du 11e arrondissement de Paris

    Le Congrès à Versailles (Twitter)
    Le Parlement réuni en Congrès à Versailles, le 16 novembre 2015, 3 jours après les attentats de Paris #etatdurgence pic.twitter.com/MRVALFMzBX — Ministère Intérieur (@Place_Beauvau) 16 Novembre 2015

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:02:50 PM
    Une douzaine d'Etats refusent les réfugiés syriens
    21:06 - Les Syriens qui espéraient trouver refuge aux Etats-Unis font les frais des attentats de Paris, plusieurs Etats américains républicains refusant désormais de les accueillir, au moment où le président Barack Obama dénonce l'amalgame entre "réfugiés" et "terrorisme". Du Massachusetts au Texas, une douzaine de gouverneurs ont annoncé qu'ils n'accueilleraient plus de réfugiés syriens, par crainte qu'un éventuel terroriste ne se cache parmi eux. 
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:09:41 PM

    © AFP/GLYN KIRK
    Les tennismen français Nicolas Mahut (g) et Pierre-Hugues Herbert (d) avec un logo "Play 4 Paris" (jouer pour Paris) lors de leur match de double à Londres

    Coffee shop
    21:18 - Un bar de Molenbeek qui, selon les médias belges, appartient au Français Brahim Abdeslam, l'un des kamikazes qui s'est fait exploser à Paris vendredi soir, était un "point de consommation de stupéfiant", selon l'arrêté de fermeture placardé sur sa porte. Lors d'un contrôle effectué en août au bar "Les Béguines", qui selon le quotidien L'Echo a été déclaré le 10 mars 2013 par Brahim Abdeslam, la police a constaté une "forte odeur de stupéfiants", indique l'arrêté de police.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:21:25 PM
    "Temps perdu" pour Fillon
    21:21 - "Je voudrais me féliciter de la dignité de la réunion qui a eu lieu à Versailles aujourd'hui, cette dignité a été rendue possible par le discours du président de la République comme par l'attitude des parlementaires", a expliqué l'ancien Premier ministre François Fillon sur France 2. "On a fait une démonstration d'unité nationale, qui montre que la démocratie française est plus forte que la menace. Pour le reste, j'ai envie de dire +Que de temps perdu!+", en évoquant sa proposition de longue date d'une "grande coalition" avec "les Russes, les Iraniens" en Syrie.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:25:40 PM
    Salah Abdeslam exfiltré ?
    21:25 - Salah Abdeslam, soupçonné d'être l'un des huit auteurs des attentats de Paris vendredi, a sans doute été exfiltré après un appel à des complices venus de Belgique, ont indiqué aujourd'hui des sources policière et proche de l'enquête. Les enquêteurs pensent que Salah et son frère Brahim ont pu former l'équipe qui a tiré à la kalachnikov sur des terrasses et des restaurants, y semant la mort et se déplaçant en Seat. Une Seat ayant été vue sur les lieux des fusillades à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Salah Abdeslam aurait appelé des connaissances en Belgique.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:29:36 PM

    © AFP/V. Breschi / L. Saubadu / G. Han, afp/gil/sim/sc
    Les zones de contrôle du groupe EI en Syrie

    Minute de silence à l'ONU
    21:32 - Le Conseil de sécurité de l'ONU a observé aujourd'hui une minute de silence au début de sa séance, en hommage aux victimes des attentats de Paris revendiqués par le groupe Etat islamique qui ont fait 129 morts et des centaines de blessés.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:34:41 PM
    "La vie continue"
    21:36 - "La vie continue": la phrase revient comme un leitmotiv dans les conversations des spectateurs venus ce soir au concert à la Philharmonie de Paris, première grande salle de spectacles à rouvrir ses portes après les attentats de vendredi. Plusieurs milliers de personnes assistaient ce soir à deux concerts, l'un organisé au profit d'Emmaüs dans la plus grande salle classique de Paris (2.400 places), la Philharmonie 1, et l'autre de l'ensemble Pygmalion dans la salle plus petite (900 places) de la Philharmonie 2, ou ancienne Cité de la Musique.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:36:51 PM
    Meilleure coopération européenne
    21:45 - "Cela fait déjà plusieurs années que je plaide, dans l'Union européenne ou au sein de l'Otan, pour que l'on échange de plus en plus de renseignements entre services. J'espère qu'après tous ces attentats, ces drames, il y aura un changement de mentalité", a souhaité Didier Reynders, vice-Premier ministre belge auprès de l'AFP. "Malheureusement très souvent, on le sait, l'Europe progresse à coup de crises. Quand il n'y a pas un drame, quand il n'y a pas une crise, on a tendance à hésiter à franchir des pas de plus dans la construction européenne. Le contrôle des frontières extérieures, l'échange d'informations, y compris d'informations sensibles entre pays, ça doit se faire de plus en plus en Europe". 
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:47:51 PM
    Hunger Games
    21:57 - Les vedettes de la série de films à succès "Hunger Games", dont l'épisode 2 a été partiellement tourné à Paris, vont garder le silence à l'avant-première de Los Angeles ce soir et la diffusion de deux épisodes de séries télé a été annulée, par respect pour les victimes des attentats de Paris. Parallèlement, la chaîne CBS a annoncé qu'elle n'allait pas diffuser lundi des épisodes de "Supergirl" et "NCIS: LA" car leurs intrigues ressemblent trop aux attentats survenus à Paris.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 8:59:49 PM
    L'exécutif veut créer "un régime civil d'état de crise"
    22:23 - L'exécutif va soumettre au Parlement une révision de la Constitution pour créer "un régime civil d'état de crise", indique à l'AFP une source gouvernementale.Cette révision constitutionnelle annoncée devant le Congrès à Versailles par François Hollande "créera un régime civil d’état de crise,  permettant de mettre en œuvre des mesures exceptionnelles, n’apportant à l’exercice des libertés publiques que les restrictions strictement nécessaires à la garantie de la sécurité nationale", a-t-on précisé. "Ces mesures doivent être adaptées aux caractéristiques particulières de la menace terroriste, en particulier à sa durée" et "pourront aller au-delà de ce que prévoit actuellement la loi de 1955" sur l'état d'urgence.
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 9:27:27 PM
    Les Français revenant de Syrie pourront être "assignés à résidence"
    22:30 - L'exécutif veut que les Français revenant de Syrie ou d'Irak puissent se voir imposer "des conditions de surveillance draconiennes à leur retour", comme une "assignation à résidence", indique à l'AFP une source gouvernementale. Le gouvernement veut que ces Français, potentiellement impliqués dans "des filières jihadistes syro-irakiennes", soient de toute façon soumis au préalable à un "visa de retour" pour revenir sur le sol national, a-t-on précisé en soulignant que "créer ce dispositif et ces obligations suppose en partie une révision de la Constitution".
    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 9:34:56 PM
    FIN DU DIRECT
    22:39 - - Après le choc, la riposte: contre "le terrorisme de guerre" qui a ensanglanté Paris, François Hollande a promis lundi devant le Congrès réuni à Versailles de "détruire" l'organisation jihadiste État islamique (EI).
    - Le chef de l'Etat veut faire réviser la Constitution pour pouvoir prendre des mesures exceptionnelles sans recourir à l'état d'urgence décrété vendredi soir dans la foulée des attaques.
    - Il a annoncé des effectifs supplémentaires dans les forces de l'ordre et la justice et envisagé la création d'une "garde nationale" de réservistes.
    - Sur le front extérieur, Paris a bombardé dimanche le fief de l'EI à Raqa, dans le nord de la Syrie. La France poursuivra "ces frappes au cours des semaines à venir", a martelé le président.
    - Sur le terrain, l'enquête s'est accélérée, notamment du côté des ramifications belges. Deux suspects ont été inculpés à Bruxelles pour "attentat terroriste", mais une vaste opération policière dans le quartier bruxellois de Molenbeek n'a pas permis d'appréhender un suspect-clé des attaques, Salah Abdeslam, toujours traqué.
    - Les enquêteurs ont dans leur viseur un jihadiste belge qui vivrait en Syrie, Abdelhamid Abaaoud, dont ils n'excluent pas qu'il soit "l'inspirateur" des attentats du 13 novembre, les plus sanglants de l'histoire du pays avec 129 morts et 352 blessés près du Stade de France, dans la salle du Bataclan et dans plusieurs bars et restaurants de la capitale. FIN DU DIRECT

    par AFP par le biais de Attentats: la France enquête et riposte - EN DIRECT 11/16/2015 9:50:16 PM

    © AFP/STEPHANE DE SAKUTIN
    Le président François Hollande devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles

Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform